• Les Professionnels
  • Liens
  • jeudi 19 février 2015

    Mettez de la bienveillance dans votre moteur

    Article de Marilyne Théry
    Sophrologue - Thérapie brève


    Souvent, lorsque je me trouve un peu trop bousculée ou soucieuse, je cherche à mettre de la bienveillance dans mon approche de la situation. J'ai alors la curieuse habitude d’inscrire sur un feuillet la liste de mes préoccupations du moment. Le feuillet à portée de mains, je trace une croix chaque fois que le sujet est clos.


    www.harmonie-relationnelle.com bienveillance



    On y trouve de tout dans ces listes, des choses à ne pas oublier, des personnes à contacter, des pistes à explorer, des promesses faites, des solutions à trouver, des points à vérifier ou à améliorer.
    Et à un moment donné, chaque note a reçu la croix libératrice. Tout a été traité, les pistes se sont concrétisées ou ont été ajustées, des solutions ont été mises en place, les promesses tenues, les améliorations constatées, les contacts appelés … Chaque élément a trouvé sa voie, s’est positionné, presque par enchantement. A chaque fois, je fais la même observation, les choses finissent toujours par trouver une issue, quel que soit mon degré de préoccupation à leur sujet.

    Être heureux, une question de choix.

    Les situations finissent toujours par se résoudre. Vous l’avez remarqué aussi, n’est-ce pas ? Et ce n’est pas de la magie. C’est dans la nature des choses ! Que je fasse une liste ou pas, que j’appose ou non une croix, les choses avancent, j’arriverai à les mener à terme … Ce n’est pas là que se situe le point essentiel.

    L’essentiel est : de quelle façon vais-je les vivre ? Avec peine ou avec joie ? Dans le plaisir ou sous la tourmente d'une énorme pression ?

    Tandis que vous lisez ce billet, peut-être êtes-vous aux prises avec toute une collection d’obligations ou de corvées auxquelles vous devez répondre.

    Et si vous décidiez, là maintenant, de fermer la spirale de l’angoisse, de vous rapprocher de la partie de vous-même qui a confiance, qui vous soutient positivement, qui sait que vous allez très bien y arriver ?

    Et si vous sautiez par-dessus la case « aller mal » et que vous passiez directement à la case « aller bien », finalement, comme en prenant quelques longueurs d’avance sur le cours des choses, comme un éclaireur bienveillant, optimiste et réaliste ?

    Peut-être pourriez-vous déjà modifier votre souffle et respirer plus en conscience. Être plus présent à vous-même, en vous intéressant à vos sensations ?

    Essayez, la réussite est inévitable !

    Par quoi allez-vous commencer ?
    Quand ?
    Pour aller plus loin : Un atelier, une consultation, une formation ?

    Contactez-moi : Marilyne Théry Sophrologue - Thérapies brèves 06 24 48 62 14
    ou par mail via le formulaire contact du site : www.harmonie-relationnelle.com