• Les Professionnels
  • Liens
  • mercredi 10 décembre 2014

    Sophrologie et santé >>> Article de Marilyne Thery, sophrologue à la Maison du Bien-Être



    Sophrologie & Santé
    Douleurs chroniques – Douleurs aigües – Acouphènes - Hyperacousie



    La sophrologie est une précieuse alliée dans l’accompagnement de personnes confrontées à des situations de santé difficiles. Elle leur permet de retrouver la capacité d’agir, de manière autonome, sur leur mieux-être. 

    Être acteur de son mieux-être, c’est savoir reconnaître les signaux de déséquilibre et utiliser les techniques qui vont atténuer les sensations d’inconfort ou de douleurs afin d’améliorer sa qualité de vie au quotidien.

    J’ai choisi de vous présenter aujourd’hui les apports de la Sophrologie dans la prise en charge des deux symptômes : la douleur et les acouphènes car ils présentent de nombreux points communs.

    Dans l’un ou l’autre cas, il est indispensable d’avoir établi un diagnostic médical et pris les mesures appropriées à son traitement avant de se tourner vers des méthodes complémentaires.

    Acouphènes, hyperacousie et douleurs : une même dimension subjective

    Toute information enregistrée par notre cerveau s’effectue par la combinaison de sensations associées à des états émotionnels ainsi qu’à un processus de pensées. L’ensemble est par ailleurs « filtré/influencé » par des facteurs personnels et environnementaux.

    Ce mécanisme, qui s’autoalimente, définit les comportements que nous adoptons face à une situation, y compris face à la douleur, évidemment. Plus la situation se répète et plus le mécanisme se renforce.  

    La perception de la douleur comme de la gêne dans l’acouphène est donc subjective. Les recherches en neurosciences confirment que les zones du cerveau activées par la douleur sont aussi celles des émotions, de la mémoire, de la vigilance, de l’humeur et des adaptations comportementales.

    En revanche, grâce à la plasticité cérébrale, ces zones sont capables de se réorganiser.

    La Sophrologie, une réponse thérapeutique complémentaire dans la prise en charge de la personne douloureuse et/ou atteinte d’acouphènes

    La Sophrologie a une action sur notre système nerveux parasympathique, notre système réparateur car la détente physique et mentale y occupe une place importante. Dans ce niveau de détente profonde la cohérence cardiaque est rééquilibrée et le cerveau libère des quantités importantes d’hormones de bien-être : endorphine, endomorphine, sérotonine, dopamine, qui bénéficient également à notre système immunitaire.

    D’autres techniques sophrologiques liées à la respiration, à la concentration, dynamisent de façon positive les ressources propres à chacun, d’autres exercices thérapeutiques spécifiques aux besoins de la personne, participent aux modifications - dans la conscience - des représentations sensorielles et émotionnelles.  
    Le changement de perception se répercute sur les pensées et sur les comportements. Les effets constatés sont en général :

    • Une nouvelle perception du corps et un vécu positif dans le moment présent ;
    • Une prise de conscience plus juste de la réalité globale avec pour conséquence une désactivation du processus de douleur ou de gêne          tensions corporelles           anxiété ;
    • Une diminution du niveau de stress qui favorise la prise de recul sur les émotions, sur les évènements, sur soi ;
    • L’installation d’un espace de confiance, de sérénité et de reconquête de son autonomie pour instaurer progressivement un apaisement et faire l’expérience d’un mieux-être.

    Aller plus loin : Un atelier, une consultation, une formation ? Contactez-moi :
    Marilyne Théry   Sophrologue - Thérapies brèves - Formatrice    06 24 48 62 14

    http://maison-du-bien-etre-montpellier.blogspot.fr/2012/01/marilyne-thery.html